Ragdoll

IMG_20170828_123455_728[1]Auteur: Daniel Cole
Genre
: Thriller
Édition: La bête noire
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 464
Ma note: 1/5

Un corps. Six victimes. Aucun fil rouge. Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi… Pour une fois, fiez-vous aux apparences : déjà vendu dans 34 pays, Ragdoll est LE thriller de l’année ! « À vous couper le souffle. Si vous avez aimé “Seven”, vous adorerez ! » M.J. Arlidge, auteur du best-seller Am Stram Gram La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?

Mon avis: Au début, on tombe pile dans l’action, on découvre le corps et la scène macabre et puis après tout devient au ralenti, les personnages sont détestables et le tout rend la lecture difficile.

J’ai abandonné cette lecture, j’avais tellement de grosse attentes avec ce roman. L’idée était tellement bonne! Mais malgré un début intéressant, le débit est beaucoup trop lent, pour ne pas dire ennuyeux et je n’ai pas dutout accroché. Donc, après la lecture de 145 pages, je l’ai mis de coté pendant 2 mois avant de déclarer forfait et avec la ferme intention de me replonger dedans, par contre l’envie d’ouvrir de nouveau le livre ne m’est jamais venu.

Donnez moi votre avis si vous l’avez lu, j’aimerais savoir ce que vous en avez pensés.

 

Publicités

Juste une ombre

IMG_20171105_110350_987[1]Auteur: Karine Giebel
Genre
: Thriller
Édition: Fleuve noir
Année de sortie: 2013
Nombres de pages: 501
Ma note: 4/5

Résumé: Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour… Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t’observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule. Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard… Tu commandes ? Apprends l’obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence…

Mon avis : Troisième lecture pour moi de Karine Giebel et tranquillement elle se forge une place parmi mes auteurs préférés. Ces romans sont toujours excellents, avec des histoires bien cherchées et travaillées, des personnages aussi réels que troublés et des finales étonnantes et celui-ci ne fait pas exception.

Lire la suite

Intimidation

IMG_20170802_171121_337[1]Auteur: Harlan Coben
Genre
: Thriller
Édition: Belfond
Année de sortie: 2016
Nombres de pages: 374
Ma note: 3.5 /5

Résumé : Que sait-on de la personne qui partage notre vie ? Avocat sans histoires, Adam tombe des nues lorsqu’un parfait inconnu lui annonce que sa femme lui a menti sur un sujet crucial. Lorsqu’il la confronte, Corinne se défile et, le lendemain, disparaît. Partagé entre inquiétude et sentiment de trahison, Adam décide de tout faire pour trouver sa femme… et la vérité.

Mon avis : Intimidation est le troisième roman d’Harlan Coben que je lis et je sais que plusieurs trouvent que ses livres se ressemblent beaucoup car il utilise constamment la même recette. Il est vrai que sur les trois, il est toujours questions d’un couple et d’un des deux qui disparait. Par contre, en espaçant mes lectures de cet auteur, cela ne me cause aucun problème.

J’ai particulièrement aimé l’intrigue de celui-ci Lire la suite

Au fond de l’eau

IMG_20170617_105759_621[1]Auteur: Paula Hawkins 
Genre
: Thriller
Édition: Sonatine
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 405
Ma note: 2.5/5

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Mon avis : Je n’ai même pas lu le résumé avant de me plonger dans cette lecture, trop énervée de lire le deuxième roman de Paula Hawkins, auteure de la fille du train, que j’ai énormément aimé! Donc c’est les yeux fermés que j’ai commencé cette lecture malgré la peur d’être déçue comme beaucoup d’entre vous.

Première chose qui m’a frapper, c’est l’écriture. Tout est inscrit comme un récit descriptif. Ça ne m’a pas déplu, c’est direct et sans flafla. Un peu à la même sauce que son premier roman, chaque personnage à son chapitre et nous relate sa vision des événements.

Pour moi, son premier roman a été un véritable page-turner même si ce n’était pas un grand thriller et qu’il était somme toute assez prévisible. Avec son deuxième livre Paula Hawkins n’a pas su être à la hauteur des attentes que je m’étais faite. Bien que l’intrigue était intéressante, je n’ai pas accroché, ce n’était pas très enlevant. L’histoire était pourtant bien et l’idée de départ me semblant originale, mais elle n’a pas su me tenir en haleine.

De plus, comme j’ai du mal à différencier les personnages quelques fois lors de mes lectures, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et que les histoires Lire la suite

Underground

IMG_20170606_105810_737[1]Auteur: S.L. Grey
Genre: Thriller
Édition: Fleuve noir
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 398
Ma note: 3.5

Suite à l’apparition d’un mystérieux virus et à l’explosion d’une fulgurante épidémie, le monde entier a plongé dans le chaos. Mais un petit groupe d’individus s’est préparé à ce cataclysme. Transportant le strict nécessaire, ils se dirigent vers le Sanctuaire, un luxueux complexe souterrain de survie et d’autosuffisance.
Parmi eux, se trouvent James et Vicky, couple de cadres richissime, converti aux théories « survivalistes ». Il y a aussi la famille Guthrie, dont le père, fervent républicain et fan d’armes à feu, supporte mal la présence dans leur groupe du jeune Jae-lin – et son ascendance asiatique. Et puis il y a la très attirante baby-sitter Caity, amenée dans ce bunker contre sa volonté, en compagnie de son employeur et de Sarita, la fille de ce dernier.
Chacun a ses propres motivations. Ils ne se connaissent pas, sont issus de milieux différents et ne partagent pas les mêmes croyances. Et ils cachent tous des secrets. La seule chose qu’ils ont en commun : ils sont prêts à tout pour survivre.
Les portes se referment sur eux, verrouillées et sécurisées par un code, connu d’un seul homme. Ils se trouvent dans le refuge le plus sûr au monde. Aucune raison pour que les choses tournent mal. Jusqu’à ce qu’un corps soit découvert dans le bunker…

Mon avis : Premièrement, ce fut une surprise d’apprendre que S.L Grey est en fait un duo d’auteur composé de Sarah Lotz, que j’ai découvert et apprécié avec son roman Trois, ainsi que de Louis Greenberg. Je trouve toujours ça spécial un duo d’auteur, ça m’intrigue beaucoup j’ai de la misère à m’imaginer écrire un livre à quatre main (déjà qu’à deux, ça ne me semble pas une mince affaire).

C’est un huis clos et je m’y attendais un peu, par contre, je pensais qu’il y aurait plus d’interactions avec l’extérieur, avec ce fameux  »virus ». J’ai bien aimé le mystère autour de la découverte du corps et même si je croyais que ce serait un livre plus apocalyptique, cela m’a plu qu’il soit axé sur le survivalisme et que le véritable fléau vienne de l’intérieur. Cependant, j’aurai voulu un niveau de stress plus élevé.

À chaque chapitre, on suit un personnage différent, tous plus troublés et détestables les Lire la suite

Je te vois, de Clare Mackintosh

Auteur : Clare MackintoshIMG_20170514_070721_687[1]
Édition : Marabout
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 462
Ma note : 3/5

Résumé: Zoe Walker est une femme ordinaire dans la mi-trentaine qui prend tous les jours le train à la même heure pour aller au boulot et fait le même trajet de retour pour entrer à la maison auprès de sa fille, de son fils Justin et de son nouveau conjoint Simon. Elle a une vie banale et prévisible, trop prévisible… Avec son horaire réglé au quart de tour, elle est la proie parfaite pour les prédateurs. Un soir sur le chemin du retour, elle croit voir sa photo dans le journal dans les annonces roses et bien que sa famille doute que ce soit son portrait, elle fait appelle à Kelly une enquêtrice qui connait que trop bien les agressions fait aux femmes. Pourquoi son visage se retrouve-t-il dans le journal et qui l’y a mis?

Mon avis: J’ai eu du mal au début car le déroulement est très lent, l’histoire se met en place tranquillement et manquait cruellement d’action pour la fan de thriller que je suis. Par contre, j’ai bien fait de persévérer, car lorsque l’action commence (250 pages, oui quand même) c’est vraiment un excellent polar, très addictif une fois les éléments mis en place.

Lire la suite

Serre-moi fort

20170409_091008[1]

Auteur : Claire Favan
Genre : Thriller
Édition : La bête noire
Année de sortie : 2016
Nombre de pages : 368
Ma note : 5/5

Résumé: Lana une jeune adolescente aux allures parfaites disparait lorsqu’elle devait rejoindre sa mère au centre commercial. Suite à sa disparition, sa mère tombe dans une profonde dépression et son père dans l’alcoolisme, laissant son frère responsable des survivants de ce drame. Plus que jamais Nick est invisible aux yeux de ses parents qui ont toujours préférés sa sœur à lui. Afin de surmonter ce drame, ses parents développent une obsession sur un tueur en série qui sévit dans les alentours et déploient toute leurs énergie à retrouver Lana.

Mon avis: J’ai commencé à lire ce livre à la suite d’une période plus difficile côté lecture, rien n’arrivait réellement à m’accrocher. Et dieu merci, serre-moi fort a réussi à me captiver dès les premières pages. En plus, la marche était haute car plusieurs blogueurs avaient adoré ce livre donc, je ne m’attendais pas moins qu’à un hit! Lire la suite