La fille d’avant

IMG_20170825_163949_660Auteur: JP Delaney
Genre
: Thriller psychologique
Édition: Fayard
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 428
Ma note: 4.5/5

Résumé: C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

Mon avis: J’aime beaucoup comment le livre est construit, on suit les 2 personnages principales, Emma qui est la fille d’avant et Jane qui est la nouvelle locataire de cette étrange maison futuriste, pour ne pas dire intelligente et minimaliste. Les deux récits se rejoignent et s’intercroisent pour ne former qu’une seule intrigue.

J’ai été totalement captivé par cette histoire très bien écrite, simple et efficace. Vous allez peut-être trouver ça bizarre, mais ce livre m’a fait penser d’une certaine façon à Poursuivre la lecture « La fille d’avant »

Publicités

D’après une histoire vraie, de Delphine de Vigan

IMG_20170409_083835_337[1]Auteur : Delphine de Vigan
Genre : Contemporain
Édition : Québec Loisirs
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 480
Ma note : 4.5/5

Résumé: Après une séance de dédicaces dans un Salon du livre elle se retrouve épuisée. Épuisée de toute cette foule, des conséquences de la popularité, des répercutions de son livre sur elle, sur sa famille et sa vie personnelle. Au bord de la crise, elle fait la rencontre d’une admiratrice qui la conduira au point de non-retour.

Mon avis: Dès les premières pages j’étais sous le charme du style de l’auteure, son écriture est vraie, sincère et fluide.

J’ai été captivé tout au long de ma lecture! Le soir dans mon lit, j’y pensais, le matin en me levant, j’y pensais. Je pensais à cette histoire de manipulation qui s’installe tranquillement, sournoisement, qui gagne la confiance et qui se rend indispensable, jusqu’à pousser à la limite de la culpabilité la personne sous son emprise. Je crois que pour apprécier pleinement et pour comprendre la beauté de ce livre, il faut avoir vécu avec des personnes nocives ou avoir eu dans notre entourage des manipulateurs. Poursuivre la lecture « D’après une histoire vraie, de Delphine de Vigan »