B.O.A. Loterie funeste

IMG_20171128_094442_415[1]Auteur: Magali Laurent
Genre
: Science-Fiction
Édition: de Mortagne
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 446
Ma note: 3.5/5

Une loterie inhumaine.
Six immortels à gagner.

Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n’est pas pour gagner de l’argent.

Les BOA qui dirigent cette société post-apocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s’abreuver pour subsister. Jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer.

S’ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces.

S’ils obéissent, ils seront perdus pour toujours…

Mon avis

En lisant le synopsis, j’ai immédiatement eu envie de lire cette histoire, puis après j’ai eu un peu peur, peur d’avoir fait le tour des histoires de vampires et de ne pas être capable d’entrer dans cet univers à nouveau.

J’ai été agréablement surprise par le monde créé par l’auteur, complètement différent de ce que nous sommes habitués de retrouver dans les histoires de vampires. Pas de cliché d’ail et de rayon de soleil qui les transforment en poussière. Une dystopie sur des humains élever dans des celliers pour abreuver la population atteinte du virus. Pas besoin de vous dire que l’amoureuse de vin à aimer cette analogie.

Chacun des chapitres est le point de vue d’un des personnages ce qui nous permets de les connaître davantage et de nous offrir une meilleure vue d’ensemble, style d’écriture qui semble être à la mode ces temps ci, mais que j’aime bien! Parmis les personnages principals, on découvre 2 personnages féminins Lire la suite

Publicités

Le sommeil des géants

IMG_20171204_053815_177[1]Auteur: Sylvain Neuvel
VO: Sleeping Giants
Genre
: Science-Fiction
Édition: Del Rey Books
Année de sortie: 2016
Nombres de pages: 320
Ma note: 5/5

Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu’elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d’une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux.
Dix-sept ans plus tard, l’énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l’entendement et l’objet semble doué de vie.
Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à une aventure d’envergure : diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse, où temps anciens et avenir pourraient bien être indéfectiblement liés.

Mon avis  ♥ Coup de coeur ♥

J’ai entendu parler de cet auteur à la radio, on y disait qu’il avait été choisi pour écrire un livre pour la série Black miror (que j’adore!) et que c’était génial qu’un québécois fasse partie de ce projet. J’ai appris que son livre n’avait pas trouvé d’éditeur intéresser au Québec mais qu’il a plutôt trouver une maison d’édition à New York, donc son livre est sorti en anglais avant de sortir en français… (C’est fou pareil!!) Maintenant son livre est traduit à travers le monde et il n’est pas vraiment connu au Québec. euh… nul n’est prophète en son pays à ce qu’il paraît.

J’étais donc super excité de commencer le premier tome de cette trilogie, The Temis Files. Dès les premières pages, on tombe directement dans le vif du sujet, l’histoire se met en place, mais d’où vient cette main géante!? Peu à peu on en comprend la provenance en remontant dans nos connaissances. Certain trouverons tirés par les cheveux que la jeune fille qui à trouver la main travaille des années plus tard sur le projet mais moi, j’ai aimé ce petit cliché qui ajoutait de la personnalité à l’histoire. Lire la suite

La faucheuse

IMG_20171115_061124_238[1]Auteur: Neal Shusterman
Genre
: Science-Fiction, Jeunesse
Édition: Robert Laffont
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 493
Ma note: 4.5/5

Résumé 

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accordera une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Mon avis

C’est toujours avec un peu de réticence que je commence une lecture jeunesse, j’ai peur de trouvé ça trop léger et trop enfantin à mon goût, mais je suis encore à la recherche d’une série qui me fera vibrer comme Harry Potter, donc je me suis lancée dans celle-ci.

Dans la faucheuse, nous sommes dans une utopie, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Le cancer, les problèmes économiques et même la mort a été vaincue. Cependant, toute bonne chose à une fin et bien que la mort naturelle ne soit plus d’actualité, tous les habitants sont conscients que pour que le système fonctionne, la mort doit quand même frapper. Les faucheurs sont là pour ça, et comme la population est grandissante ils ont besoin de relève. Nous suivons donc deux adolescents qui deviennent apprentis de la faucheuse et nous vivons les derniers instants des personnes choisi pour être glanées.

Rapidement ont s’attache au deux adolescents Lire la suite

Phobos, de Victor Dixen

Capture+_2017-08-04-10-43-08[1]Auteur: Victor Dixen
Genre:
Science-Fiction, Jeunesse
Édition:
Robert Laffont
Année de sortie:
2015
Nombres de pages:
433
Ma note:
5/5

Résumé: Douze orphelins sont choisis pour une mission sur Mars. Ils devront monter à bord du Cupido et faire le voyage jusqu’à Phobos le tout dans des vaisseaux séparés, les filles dans le premier, les garçons de l’autre. À chaque semaine, chacun d’eux aura le privilège d’avoir un rendez-vous avec la personne de son choix. Six minutes pour se séduire, la vie pour s’aimer.

Léonor, une des prétendantes, a un lourd secret, mais elle apprendra bien vite, qu’elle n’est pas la seule à cacher des choses. Elle a signé pour l’amour, pour la gloire et pour un aller simple. Trouvera telle ce qu’elle désire?

Mon avis  ♥ Coup de coeur ♥

Tout d’abord je trouvais l’idée très original. Le dating spatial m’intriguais! Dès les premières pages, j’ai été captivé! On tombe direct dans le suspense.

Par contre, j’ai dû me faire un schéma avec les rencontres car comme on ne connait pas beaucoup les garçons et je perdais le fil de qui était qui.. Mais une fois tout démêlé, c’était génial. L’écriture de l’auteur rend la lecture simple et j’ai eu beaucoup de plaisir à imaginer les décors et l’environnement, ça ferait un film extraordinaire.

Les personnages sont attachant et complexes, j’ai hâte de les retrouver dans le deuxième tome et de savoir ce que cette fin pas possible leur réserve. À suivre…

Bonne lecture!

L’élite

Capture+_2017-08-04-10-43-39[1]

Auteur: Joelle Charbonneau
Genre:
Science-Fiction
Édition:
Éditions Milan
Année de sortie:
2014
Nombres de pages:
312
Ma note:
4/5

Résumé: Les sept Guerres ont détruit la vie tel que nous la connaissons et les hommes essaient de la reconstruire à l’aide de l’élite.

Cia à 16 ans et reçoit son diplôme, elle veut plus que tout passer le test pour faire partie de l’élite, elle a vécu sa vie avec cette idée. Elle veut aller à l’université pour aider son prochain, c’est son seul désir. Lorsqu’elle est choisie, son père lui fait des révélations sur Lire la suite