B.O.A. Loterie funeste

IMG_20171128_094442_415[1]Auteur: Magali Laurent
Genre
: Science-Fiction
Édition: de Mortagne
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 446
Ma note: 3.5/5

Une loterie inhumaine.
Six immortels à gagner.

Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n’est pas pour gagner de l’argent.

Les BOA qui dirigent cette société post-apocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s’abreuver pour subsister. Jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer.

S’ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces.

S’ils obéissent, ils seront perdus pour toujours…

Mon avis

En lisant le synopsis, j’ai immédiatement eu envie de lire cette histoire, puis après j’ai eu un peu peur, peur d’avoir fait le tour des histoires de vampires et de ne pas être capable d’entrer dans cet univers à nouveau.

J’ai été agréablement surprise par le monde créé par l’auteur, complètement différent de ce que nous sommes habitués de retrouver dans les histoires de vampires. Pas de cliché d’ail et de rayon de soleil qui les transforment en poussière. Une dystopie sur des humains élever dans des celliers pour abreuver la population atteinte du virus. Pas besoin de vous dire que l’amoureuse de vin à aimer cette analogie.

Chacun des chapitres est le point de vue d’un des personnages ce qui nous permets de les connaître davantage et de nous offrir une meilleure vue d’ensemble, style d’écriture qui semble être à la mode ces temps ci, mais que j’aime bien! Parmis les personnages principals, on découvre 2 personnages féminins Lire la suite

Publicités