Le sommeil des géants

IMG_20171204_053815_177[1]Auteur: Sylvain Neuvel
VO: Sleeping Giants
Genre
: Science-Fiction
Édition: Del Rey Books
Année de sortie: 2016
Nombres de pages: 320
Ma note: 5/5

Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu’elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d’une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux.
Dix-sept ans plus tard, l’énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l’entendement et l’objet semble doué de vie.
Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à une aventure d’envergure : diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse, où temps anciens et avenir pourraient bien être indéfectiblement liés.

Mon avis  ♥ Coup de coeur ♥

J’ai entendu parler de cet auteur à la radio, on y disait qu’il avait été choisi pour écrire un livre pour la série Black miror (que j’adore!) et que c’était génial qu’un québécois fasse partie de ce projet. J’ai appris que son livre n’avait pas trouvé d’éditeur intéresser au Québec mais qu’il a plutôt trouver une maison d’édition à New York, donc son livre est sorti en anglais avant de sortir en français… (C’est fou pareil!!) Maintenant son livre est traduit à travers le monde et il n’est pas vraiment connu au Québec. euh… nul n’est prophète en son pays à ce qu’il paraît.

J’étais donc super excité de commencer le premier tome de cette trilogie, The Temis Files. Dès les premières pages, on tombe directement dans le vif du sujet, l’histoire se met en place, mais d’où vient cette main géante!? Peu à peu on en comprend la provenance en remontant dans nos connaissances. Certain trouverons tirés par les cheveux que la jeune fille qui à trouver la main travaille des années plus tard sur le projet mais moi, j’ai aimé ce petit cliché qui ajoutait de la personnalité à l’histoire. Lire la suite

Publicités

Il y aura des morts

Capture+_2017-12-04-08-29-45[1]Auteur: Patrick Senécal
Genre
: Thriller
Édition: Alire
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 554
Ma note: 3.5/5

À huit heures vingt-quatre, ce vendredi 12 août 2016, Carl Mongeau émerge du sommeil sans se douter qu’aujourd’hui, sa vie basculera dans un cauchemar paranoïaque. Même si, comme tout le monde, il connaît son lot de petits problèmes et d’irritations diverses, il mène une existence somme toute frappée par les sceaux de la quiétude et de la sérénité, mais dans moins de neuf heures, ceux-ci disparaîtront, et ce, de façon définitive.
Pourtant, la journée de Carl, propriétaire du bar Le Lindsay à Drummondville, s’annonce normale. Le seul événement vraiment étrange est la visite de cette inconnue qui lui annonce quelque chose de troublant. Mais comme il s’agit sans doute d’une blague de mauvais goût, Carl se concentre plutôt sur les festivités du 20e anniversaire de son établissement qu’il prépare avec minutie. Car l’homme de cinquante et un ans, malgré quelques déceptions (comme sa séparation après vingt-huit ans de vie en couple) a toujours contrôlé son existence et aujourd’hui, il considère qu’il mène la vie presque parfaite qu’il mérite.
… sauf qu’à partir de 17:05, l’anniversaire de son bistrot sera le dernier de ses soucis. Comme tout ce qui concerne l’organisation de son quotidien, d’ailleurs.

Mon avis

J’attends chaque livre de Senécal avec impatience, c’est mon auteur chouchou! C’est celui qui m’a donné le goût de lire quand j’étais au secondaire et pour moi chacun de ses livres est un incontournable. En fait, c’était vrai avant la série Malphas qui a été une grosse déception pour moi, j’irais même jusqu’à dire que j’ai dû me forcer pour la lire. N’empêche, il gardera à jamais une place irremplaçable dans mon cœur de lectrice.

Revenons à nos moutons et parlons de son dernier roman. Dans celui-ci, on suit Carl un homme ordinaire dans la quarantaine qui est victime d’une chasse à l’homme, l’idée générale est bien, mais rien d’extraordinaire. Lire la suite

Le Cold Winter Challenge

Bonjour à tous!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais à chaque année pendant les vacances des fêtes j’écoute tous les films d’Harry Potter car je trouve que c’est le moment parfait pour revivre la magie de cette saga.

Aussi, je trouve que certains romans sont plus propice à cette période de l’année. Comme il fait très froid chez moi l’hiver et que la neige ne cesse de tomber, j’aime lire un livre qui parle de glace et de vent hivernal chose que je refuse totalement en été, y fait pas chaud souvent chez nous alors ne me parlez pas de mauvais temps en août.

C’est pourquoi cette année, je participe au ColdWinterchallenge!!

Pour participer, vous devez vous créer une PAL selon un où les quatre menus suggérez et  du nombre de livres qui vous plaît, pour la période du 1 décembre au  31 janvier 2018. Le challenge est géré  par la Youtubeuse Margaud liseuse que j’adore,  vous pouvez cliquer sur le lien pour vous amener sur sa page, pour avoir toutes les infos!

Voici ma sélection qui sera un mélange de Flocons magiques et de Stalactites ensanglantées :

  • La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver
  • Glacé, de Bernard Minier
  • Scarlet : Les chroniques lunaires (que j’ai arrêté en plein milieu)

IMG_20171201_055549_523[1]

Et vous? Qu’ allez vous lire? Je veux tous savoir!

Club de lecture de Thriller

Bonjour à tous,

Depuis que j’ai commencé mon aventure de bookstagrameuse, je suis à la recherche d’un club de lecture ou je pourrais y échanger sur mes lectures préférées à savoir les thrillers et les romans d’horreurs.

Bien que j’ai trouvé quelques clubs, je n’ai pas réussi à trouver celui qui convient à mon genre de lectrice et je me demandais si tous comme moi, vous n’aimeriez pas pouvoir rencontrer des gens qui eux aussi aiment parler de ces scènes morbides qui donnent froid dans le dos de vos romans favoris.

Donc, voici ce que je vous propose, un club de lecture pour fan de Thriller sous la formule resto apportez votre vin!

En quoi ça consiste:

  • Une rencontre par mois de Janvier à Avril dans un resto de la ville de Québec (endroit à définir selon les intéressés) sur 4 Thriller (psychologique, policier, horreur).
  • Une page Facebook sur laquelle vous pourrez échanger sur vos lectures et découverte ce qui aidera ainsi aider à créer des liens avant les rencontres car avouons que rencontrer de nouvelles personnes peut quelques fois être intimidants!

Comment les livres seront choisis? Comme le but de ce club et d’échanger et de s’amuser et que je n’ai aucune formation en littérature pour présider tout ça, je vous propose un auteur par rencontre. Ainsi, vous choisissez le livre qui vous fait le plus envi parmi le lot et on découvre un auteur de même que plusieurs de ses oeuvres, ce qui aidera par le fait même à alimenter la conversation!

Pour vous inscrire il faut aimer la lecture, être ouvert aux opinions des autres et avoir l’intention de se rendre aux rencontres (car c’est moins intéressant de pensé être un groupe de dix et de se retrouver deux).

L’inscription est gratuite, c’est à vous de vous procurez le livre (bibliothèque, kobo, etc) le seul coût sera celui de votre souper et de votre breuvage lors de la rencontre.

Vous pouvez m’écrir ici ou sur instagram, tout les endroits sont bons!

20170226_1334311

 

 

La faucheuse

IMG_20171115_061124_238[1]Auteur: Neal Shusterman
Genre
: Science-Fiction, Jeunesse
Édition: Robert Laffont
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 493
Ma note: 4.5/5

Résumé 

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accordera une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Mon avis

C’est toujours avec un peu de réticence que je commence une lecture jeunesse, j’ai peur de trouvé ça trop léger et trop enfantin à mon goût, mais je suis encore à la recherche d’une série qui me fera vibrer comme Harry Potter, donc je me suis lancée dans celle-ci.

Dans la faucheuse, nous sommes dans une utopie, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Le cancer, les problèmes économiques et même la mort a été vaincue. Cependant, toute bonne chose à une fin et bien que la mort naturelle ne soit plus d’actualité, tous les habitants sont conscients que pour que le système fonctionne, la mort doit quand même frapper. Les faucheurs sont là pour ça, et comme la population est grandissante ils ont besoin de relève. Nous suivons donc deux adolescents qui deviennent apprentis de la faucheuse et nous vivons les derniers instants des personnes choisi pour être glanées.

Rapidement ont s’attache au deux adolescents Lire la suite

Ragdoll

IMG_20170828_123455_728[1]Auteur: Daniel Cole
Genre
: Thriller
Édition: La bête noire
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 464
Ma note: 1/5

Un corps. Six victimes. Aucun fil rouge. Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi… Pour une fois, fiez-vous aux apparences : déjà vendu dans 34 pays, Ragdoll est LE thriller de l’année ! « À vous couper le souffle. Si vous avez aimé “Seven”, vous adorerez ! » M.J. Arlidge, auteur du best-seller Am Stram Gram La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?

Mon avis: Au début, on tombe pile dans l’action, on découvre le corps et la scène macabre et puis après tout devient au ralenti, les personnages sont détestables et le tout rend la lecture difficile.

J’ai abandonné cette lecture, j’avais tellement de grosse attentes avec ce roman. L’idée était tellement bonne! Mais malgré un début intéressant, le débit est beaucoup trop lent, pour ne pas dire ennuyeux et je n’ai pas dutout accroché. Donc, après la lecture de 145 pages, je l’ai mis de coté pendant 2 mois avant de déclarer forfait et avec la ferme intention de me replonger dedans, par contre l’envie d’ouvrir de nouveau le livre ne m’est jamais venu.

Donnez moi votre avis si vous l’avez lu, j’aimerais savoir ce que vous en avez pensés.

 

Chanson douce

IMG_20171108_053823_383[1]Auteur: Leila Slimani
Genre
: Contemporain
Édition: Québec loisirs
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 228
Ma note: 4/5

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Mon avis: Quand ce roman est sorti, plusieurs booktubeurs que j’apprécie en ont fait l’éloge, il me fallait donc le découvrir par moi-même. De plus, le synopsis m’accrochait énormément, simple mais efficace.

L’auteure nous offre un roman aux sujets malaisants de notre société, les parents débordés qui mettent leur carrières avant leur famille, la pauvreté, la dépression, l’alcoolisme le tout dans une histoire banale de nounou.

Dès les premières pages nous connaissons l’issue de ce récit narratif et c’est avec un plaisir sadique que l’auteure nous attache à ses personnages :

Un couple qui après la naissance de leurs 2ième enfants réalise qu’ils ne se sentent plus accompli, surchargé par la banalité du quotidien.
Leurs deux jeunes enfants au caractère fort, plein d’énergie et de joie de vivre.
La nounou parfaite, une bénédiction qui instaure une nouvelle routine dans laquelle les problèmes n’existent plus.

Ce roman est vraiment troublant, je suis bien contente de l’avoir lu avant d’avoir eu des enfants car Lire la suite