B.O.A. Loterie funeste

IMG_20171128_094442_415[1]Auteur: Magali Laurent
Genre
: Science-Fiction
Édition: de Mortagne
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 446
Ma note: 3.5/5

Une loterie inhumaine.
Six immortels à gagner.

Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n’est pas pour gagner de l’argent.

Les BOA qui dirigent cette société post-apocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s’abreuver pour subsister. Jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer.

S’ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces.

S’ils obéissent, ils seront perdus pour toujours…

Mon avis

En lisant le synopsis, j’ai immédiatement eu envie de lire cette histoire, puis après j’ai eu un peu peur, peur d’avoir fait le tour des histoires de vampires et de ne pas être capable d’entrer dans cet univers à nouveau.

J’ai été agréablement surprise par le monde créé par l’auteur, complètement différent de ce que nous sommes habitués de retrouver dans les histoires de vampires. Pas de cliché d’ail et de rayon de soleil qui les transforment en poussière. Une dystopie sur des humains élever dans des celliers pour abreuver la population atteinte du virus. Pas besoin de vous dire que l’amoureuse de vin à aimer cette analogie.

Chacun des chapitres est le point de vue d’un des personnages ce qui nous permets de les connaître davantage et de nous offrir une meilleure vue d’ensemble, style d’écriture qui semble être à la mode ces temps ci, mais que j’aime bien! Parmis les personnages principals, on découvre 2 personnages féminins Lire la suite

Publicités

Le sommeil des géants

IMG_20171204_053815_177[1]Auteur: Sylvain Neuvel
VO: Sleeping Giants
Genre
: Science-Fiction
Édition: Del Rey Books
Année de sortie: 2016
Nombres de pages: 320
Ma note: 5/5

Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu’elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d’une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux.
Dix-sept ans plus tard, l’énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l’entendement et l’objet semble doué de vie.
Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à une aventure d’envergure : diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse, où temps anciens et avenir pourraient bien être indéfectiblement liés.

Mon avis  ♥ Coup de coeur ♥

J’ai entendu parler de cet auteur à la radio, on y disait qu’il avait été choisi pour écrire un livre pour la série Black miror (que j’adore!) et que c’était génial qu’un québécois fasse partie de ce projet. J’ai appris que son livre n’avait pas trouvé d’éditeur intéresser au Québec mais qu’il a plutôt trouver une maison d’édition à New York, donc son livre est sorti en anglais avant de sortir en français… (C’est fou pareil!!) Maintenant son livre est traduit à travers le monde et il n’est pas vraiment connu au Québec. euh… nul n’est prophète en son pays à ce qu’il paraît.

J’étais donc super excité de commencer le premier tome de cette trilogie, The Temis Files. Dès les premières pages, on tombe directement dans le vif du sujet, l’histoire se met en place, mais d’où vient cette main géante!? Peu à peu on en comprend la provenance en remontant dans nos connaissances. Certain trouverons tirés par les cheveux que la jeune fille qui à trouver la main travaille des années plus tard sur le projet mais moi, j’ai aimé ce petit cliché qui ajoutait de la personnalité à l’histoire. Lire la suite

Il y aura des morts

Capture+_2017-12-04-08-29-45[1]Auteur: Patrick Senécal
Genre
: Thriller
Édition: Alire
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 554
Ma note: 3.5/5

À huit heures vingt-quatre, ce vendredi 12 août 2016, Carl Mongeau émerge du sommeil sans se douter qu’aujourd’hui, sa vie basculera dans un cauchemar paranoïaque. Même si, comme tout le monde, il connaît son lot de petits problèmes et d’irritations diverses, il mène une existence somme toute frappée par les sceaux de la quiétude et de la sérénité, mais dans moins de neuf heures, ceux-ci disparaîtront, et ce, de façon définitive.
Pourtant, la journée de Carl, propriétaire du bar Le Lindsay à Drummondville, s’annonce normale. Le seul événement vraiment étrange est la visite de cette inconnue qui lui annonce quelque chose de troublant. Mais comme il s’agit sans doute d’une blague de mauvais goût, Carl se concentre plutôt sur les festivités du 20e anniversaire de son établissement qu’il prépare avec minutie. Car l’homme de cinquante et un ans, malgré quelques déceptions (comme sa séparation après vingt-huit ans de vie en couple) a toujours contrôlé son existence et aujourd’hui, il considère qu’il mène la vie presque parfaite qu’il mérite.
… sauf qu’à partir de 17:05, l’anniversaire de son bistrot sera le dernier de ses soucis. Comme tout ce qui concerne l’organisation de son quotidien, d’ailleurs.

Mon avis

J’attends chaque livre de Senécal avec impatience, c’est mon auteur chouchou! C’est celui qui m’a donné le goût de lire quand j’étais au secondaire et pour moi chacun de ses livres est un incontournable. En fait, c’était vrai avant la série Malphas qui a été une grosse déception pour moi, j’irais même jusqu’à dire que j’ai dû me forcer pour la lire. N’empêche, il gardera à jamais une place irremplaçable dans mon cœur de lectrice.

Revenons à nos moutons et parlons de son dernier roman. Dans celui-ci, on suit Carl un homme ordinaire dans la quarantaine qui est victime d’une chasse à l’homme, l’idée générale est bien, mais rien d’extraordinaire. Lire la suite

Le Cold Winter Challenge

Bonjour à tous!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais à chaque année pendant les vacances des fêtes j’écoute tous les films d’Harry Potter car je trouve que c’est le moment parfait pour revivre la magie de cette saga.

Aussi, je trouve que certains romans sont plus propice à cette période de l’année. Comme il fait très froid chez moi l’hiver et que la neige ne cesse de tomber, j’aime lire un livre qui parle de glace et de vent hivernal chose que je refuse totalement en été, y fait pas chaud souvent chez nous alors ne me parlez pas de mauvais temps en août.

C’est pourquoi cette année, je participe au ColdWinterchallenge!!

Pour participer, vous devez vous créer une PAL selon un où les quatre menus suggérez et  du nombre de livres qui vous plaît, pour la période du 1 décembre au  31 janvier 2018. Le challenge est géré  par la Youtubeuse Margaud liseuse que j’adore,  vous pouvez cliquer sur le lien pour vous amener sur sa page, pour avoir toutes les infos!

Voici ma sélection qui sera un mélange de Flocons magiques et de Stalactites ensanglantées :

  • La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver
  • Glacé, de Bernard Minier
  • Scarlet : Les chroniques lunaires (que j’ai arrêté en plein milieu)

IMG_20171201_055549_523[1]

Et vous? Qu’ allez vous lire? Je veux tous savoir!