La mort d’une princesse

IMG_20170728_123424_474[1]

Auteur: India Desjardins
Genre
: Contemporain
Édition: Éditions de l’homme
Année de sortie: 2017
Nombres de pages: 296
Ma note: 3/5

 

Résumé : À 31 ans, après une rupture amoureuse, Sarah réalise rapidement que le scénario typique de comédie romantique ne sera pas pour elle. Sept ans plus tard, au top de sa carrière et toujours célibataire, Sarah se complaît dans son tourbillon professionnel réconfortant, gorgé d’ambition, de succès et de masques sociaux. Quand on voit les relations de couple avec lucidité, est-il possible de s’ouvrir de nouveau à l’amour?

La mort d’une princesse, c’est ce moment où les illusions tombent. On doit alors faire face à la réalité et trouver sa propre façon de vivre sa vie.

Mon avis: Comme je suis dans la début trentaine, je ne fais pas partie de la génération qui a tripper sur la saga Le journal d’Aurélie Laflamme. Par contre, j’ai toujours été curieuse et j’aurais aimé la lire mais comme plus les ans passent et plus je me rends compte que j’ai de la difficulté avec le Young Adult (surtout si c’est de la romance, je suis trop vieille) j’avais peur de ne pas apprécier.

C’est donc avec pur bonheur que j’ai sauté sur La mort d’une princesse au Salon du livre de Québec et qu’en plus, j’ai pu le faire dédicacer. India Desjardins est une auteure est hyper accessible et d’une immense gentillesse, ce fut un plaisir de la rencontré!

Dans ce livre le personnage de Sarah représente bien ma génération face aux relations de couple et au célibatavec tous les stéréotypes que cela implique. Elle y dénonce la peur de l’engagement, le besoin de liberté ainsi que le désir contradictoire de trouver l’âme soeur. On explore la monotonie d’un couple obsédé par le travail et les objectifs fixés mais aussi les débuts de relation, les premières dates et les petites futilités qui nous empêches de plonger.

Mot de la fin : J’ai bien aimé ma lecture que j’ai trouvé parfaite pour l’été, entre deux thrillers, légère et amusante. J’ai dû me retenir à deux mains pour ne pas manger de chocolat (une chance qu’elles étaient occupées à tenir le livre) dites-moi si vous aussi vous avez eu le même combat!

PS: Aucune princesse n’a été tuée, maltraitée peut-être….

Publicités

2 Replies to “La mort d’une princesse”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s