D’après une histoire vraie, de Delphine de Vigan

IMG_20170409_083835_337[1]Auteur : Delphine de Vigan
Genre : Contemporain
Édition : Québec Loisirs
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 480
Ma note : 4.5/5

Résumé: Après une séance de dédicaces dans un Salon du livre elle se retrouve épuisée. Épuisée de toute cette foule, des conséquences de la popularité, des répercutions de son livre sur elle, sur sa famille et sa vie personnelle. Au bord de la crise, elle fait la rencontre d’une admiratrice qui la conduira au point de non-retour.

Mon avis: Dès les premières pages j’étais sous le charme du style de l’auteure, son écriture est vraie, sincère et fluide.

J’ai été captivé tout au long de ma lecture! Le soir dans mon lit, j’y pensais, le matin en me levant, j’y pensais. Je pensais à cette histoire de manipulation qui s’installe tranquillement, sournoisement, qui gagne la confiance et qui se rend indispensable, jusqu’à pousser à la limite de la culpabilité la personne sous son emprise. Je crois que pour apprécier pleinement et pour comprendre la beauté de ce livre, il faut avoir vécu avec des personnes nocives ou avoir eu dans notre entourage des manipulateurs. Car, ce n’est pas un roman rempli d’action et de rebondissement, c’est l’histoire d’une écrivaine manipulée qui est transporter lentement dans le jeu de l’isolement d’une fan toxique.

On comprend dans ce roman comment ont sombre tranquillement dans la dépression reliée au gobeur d’énergie (comme je me plais à les appeler)  ceux qui donnent l’impression à prime à bord d’apporter réconfort et amitié mais qui en fait, détruise la confiance en soi et la joie de vivre laissant leur cible incapable de fonctionner seule et dégoûtée d’eux-mêmes.

Nous portons tous la trace du regards qui s’est posé sur nous quand nous étions enfants ou adolescents. Nous la portons sur nous, oui, comme une tache que seules certaines personnes peuvent voir. Quand je te regarde, je vois tatoué sur ta peau l’empreinte de la moquerie et du sarcasme. Je vois quel regard s’est posé sur toi. De haine et de méfiance. Affûté et sans indulgence.
-Delphine de Vigan

Le tout est fait sous une forme d’autobiographie mais laisse quand même planer l’idée d’une fiction. Est-ce vraiment arrivé comme d’écrit par l’auteur ou pure fiction?

Conclusion: J’ai beaucoup aimé ma lecture, je suis même un peu triste qu’elle soit terminée. Je sens que ce livre va me marquer pour la vie et fera partie de ceux qui dans un moment X lors d’une conversation entre amis ou en regardant un film, reviendra me hanter avec les mêmes questions que je me pose en écrivant cette critique..

Un énorme merci à Québec Loisirs pour l’envoi de ce livre, D’après une histoire vraie!

Québec loisirs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s