Quand mon chum rencontre la barrière de la langue

Nous sommes à Las Vegas, la ville qui ne dort jamais et c’est notre premier voyage ensemble. On a décidé de se payer la traite et on loge dans un hôtel flambant neuf, le Vdara qui ne possède pas de casino ni de restaurant. Pour les déjeuners et pour toutes les sorties que nous voulons faire, nous devons passer par l’hôtel Aria qui est très grand, avec plein de recoin comme un labyrinthe et toujours rempli d’action.

À notre deuxième journée, nous décidons  qu’il est temps d’essayer le fameux buffet du Aria qui possède une tonne de choix, à faire saliver même les plus difficiles. Même pour le déjeuner, le filet mignon est déjà sorti, il y a plein de bouché digne de grand restaurant qui sont à notre disposition, saumon, crabe tout y est! J’espère bien à 75 dollars US! Mais ce n’est pas grave, nous sommes dans la ville de l’excès et on en profite au maximum.

Installer à notre table, nous prenons chacun un café et un grand verre de jus d’orange que mon chum se renverse en intégralité sur le tee-shirt blanc… Il n’est pas question qu’il mange accoutré de la sorte, il décide donc de retourner à la chambre même si l’aller-retour lui prendra 15 minutes minimum.

C’est bien beau de l’attendre, mais je fais quand même le tour du buffet et je me remplis une petite assiette de croisant et de fruits avant son départ que je déguste en attendant. J’ai eu beau prendre mon temps, mais ça fait presque une demi-heure, mon assiette est terminée et il n’est toujours pas revenu. Je vais me chercher une autre petite pâtisserie qui sous l’effet du stress à l’idée de perdre mon chum dans cette ville, me reste pris dans l’œsophage (ouin… j’ai un problème héréditaire de déglutition) je reste donc seule à la table à l’attendre semi étouffée. Une quinzaine de minutes plus tard, il arrive en sacrant.
-Caliss d’Aria salle!
-Qu’est-ce qui y a?
-Je me suis encore perdu tabarnac!
-Encore!
Ben oui, encore, en tout, durant la semaine il s’est perdu 3 fois, dans le même hôtel…

Quelques minutes passées à dépomper (et moi à rire) notre stress redescend, laissant donc mon chum se bourrer la face allègrement et moi respirer de nouveau.

Après le plus gros déjeuner de toute notre vie, nous prenons l’autobus en direction de l’hôtel-casino Mandalay Bay qui est à une des extrémités de la Strip. Moi qui aime les expositions et musées, j’adore encore plus les animaux et je veux coute que coute aller au Shark Reef qui se trouve dans cet hôtel. Bien que mon chum n’y voit aucun intérêt, il m’accompagne quand même parce que j’ai le monopole des décisions !! HAHAHA!

Donc, je paye nos entrées de l’aquarium (ben comme je le force.. c’est moi qui paye, make sens) et on fait la file. Pas pour entrer, non, pour prendre une photo concept sur un des nombreux fond vert que Las Vegas a à nous offrir.

Arrivé à notre tour, nous nous installons devant le fond vert et la jeune fille nous prend en photo.
-Vegas!!!(click) she says, pour nous faire sourire
-One for the luck! (click)
-OHHH look up! There’s a shark! dit-elle avec sur un ton paniquée en pointant dans les airs (click).
Je regarde le point qu’elle fixe et je me mets dans la peau de Meryl Streep face à une terreur de la mer.
-Here is your ticket, show it at the end. NEXT!
Pas le temps de niaiser, le tout ce fait très vite.

Mon chum pas trop sûre comme c’est notre première attraction et que son anglais est… disons rouillé.., me regarde l’air de ce demander ce qui c’est passé, je lui explique qu’on va pouvoir les voir à la fin. On fait donc notre visite des bassins qui contiennent de gros poissons, des tortues et bien sûre, des requins.
J’ai beaucoup de plaisir, mon chum lui, tolère..

À la sortie je remets notre coupon au garçon qui s’occupe des photos afin qu’il nous montre nos clichés du début. Il entre notre code dans son ordinateur et nos photos apparaissent à l’écran. Il fait défiler les deux première et je pars à rire en voyant la face de mon chum sur la dernière photo. Il a un air de petit garçon qui ne comprends pas trop ce qui se passe et qui en même temps ce dit, ‘’elle me ment la madame, il n’y a pas de requin..’’

Je ris tellement, je suis rouge et j’ai de la misère à respirer. Je demande au commis combien coute la photo et la mon chum s’énerve.
-Ben voyons!!! Tu vas pas acheter ça!! Elle est à chier la photo!
-Oui mais elle est tellement drôle!
-C’est 20$, c’est complétement ridicule de payer ce prix-là pour ça.
-…
Je vérifie avec l’employé si je peux l’acheter plus tard si jamais je change d’idée. Après confirmation de sa part, nous repartons sur la strip pour d’autres visites d’hôtels et d’attractions touristiques. Toute la journée j’ai été bombardé de flash de cette photo et j’ai dû prendre des pauses ‘’fous rire’’ pendant que nous marchions, afin de reprendre mon souffle et histoire d’éviter de me faire pipi dessus.

Encore aujourd’hui, bien que je n’aie jamais eu le droit de l’acheter, cette photo est l’une de mes préférées et me fait sourire à tout coup.

look-up

http://cashmanphoto.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s