Quand mon chum cherche son bas

Road Trip!! Pour les 30 ans de mon chum, on se fait un petit voyage d’amoureux, Atlantic City here we come!!

Arrivé à destination, je dois avouer que j’ai un peu peur et que je ne me sens pas trop safe, dans la ville des problèmes financiers et du crime de New Jersey, nous établissons donc la règle qui consiste à ne pas sortir de la zone «resort».

Au Caesar Palace, on décide d’essayer le fameux truc du billet de 20$ entre les cartes d’identitées. C’est moi qui est en charge du tours de passe-passe, je suis stressée et je transpire ma vie. Au comptoir de la réception, j’ai l’idée de jouer la fille super in love, genre couple de jeune marié, je sors mon plus beau sourire et prends un ton trop enjoué pour une fille qui vient de se taper 9h de char.
-Hi
-Hi, welcome to the Caesar Palace Hotel, is this your first stay?
-Yes, it’s our first time in Atlantic city, we came for he’s birthday!!

Après un échange poli de ‘’bonne fête’’ et de vérification de réservation, il me demande mes pièces d’identitées que je lui tends avec le 20$ que j’ai bien caché entre les deux, en n’assumant plus du tout le geste. Le billet est invisible, alors en prenant les cartes, il le fait tomber, ma face devient rouge et je fais comme si rien ne s’était passé et je répète
-It’s is birthday! En flattant le dos de mon chum, ce qui me donne un air, un peu débile.

Moi et le stress on fait deux, je le gère extrêmement mal et tout me stress…
Donc l’homme à la réception regarde ce qu’il peut faire, moi je dois encore lui mentionné 3 ou 4 fois que c’est l’anniversaire de mon chum (comme si c’était la seule chose que j’arrive à dire, non mais, desfois qu’il aurait pas bien compris..). Finalement, après vérification et quelques malaises créés par ma faute,nous obtenons, une meilleure chambre à meilleur prix, deux cocktails et l’accès au spa! Je suis pas mal fière de moi et de ma scène de série B, qui aurait pu me mériter un Razzie award*.

On monte à notre chambre qui ressemble assez à celle que j’avais booker sur le net et on s’installe pour la nuit afin de pouvoir profiter pleinement de notre journée de demain.
En plein milieu de la nuit, l’alarme d’incendie se déclenche et la chambre est éclairée de flashs incandescents.
-Hé merde… je sais que c’est pas une bonne idée, que je ne devrais pas, mais faut que j’aille au toilette!

Je cours pour aller au toilette pendant que mon chum émmet un grognement et ce lève tranquillement. Je sors de la salle de bain en panique et mon chum attends derrière la porte afin d’y entrer à son tour, je me dépêche et j’enfile mes pantalons, mes bas, j’enlève mon haut de pyjama, je mets mon soutien-gorge (impossible que je sorte les jumeaux en libertés) un chandail, je cherche les clés de la voiture, nos passeports et les souliers dans les pieds j’attends que mon chum sorte des toilettes, assise sur le lit.
La sirène cesse… il sort deux minutes plus tard en boxer… avec un bas dans les pieds.
-Ben voyons, t’étais pas plus près que ça?
-J’trouvais pas mon bas.
-Ben là! on sent fou du bas… l’hôtel aurait pu être en feu pour vrai, t’aurais pu mourir brulé !!
-Je sors pas, pas de bas.
-…

Cette journée là, j’ai réalisé que j’avais besoin de me mettre en place un plan d’urgence parce qu’en plus de devoir sortir avec le chat dans les bras, je vais devoir m’occuper d’un garçon qui a besoin de ses deux bas avant de sortir des flammes!

 

 

Photo prise après la deuxième alarme, oui, ça l’a sonnée 2 fois!!!

fb_img_14867581061321

 

*Trophé remit au pire de leur catégorie

Publicités

2 Replies to “Quand mon chum cherche son bas”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s