Tu tueras le père

Capture+_2017-03-28-14-31-56[1]

Auteur: Sandrone Dazieri
Genre:
Thriller
Édition:
La bête noire
Année de sortie:
2016
Nombres de pages:
664
Ma note:
4/5

Résumé : Dante, à échappé à son kidnapper quand il était petit. L’homme qui l’a enlevé ce fessait appelé le père, il le gardait enfermé dans un silo à grain et le traitait comme une bête. Jusqu’au jour ou Dante s’échappa. Aujourd’hui, il n’est plus prisonnier du silo, mais il vit maintenant dans une nouvelle prison, celle qu’est le monde face à un homme qui a été élevé en captivité et isolé de tous.

Des années plus tard, un homme tente de faire arrêter les voitures, sont fil de huit ans a disparu et sa femme gît décapité au bord de l’eau sur un terrain de camping.

Colomba un flic avec un lourd passé, traitera l’affaire avec l’aide de Dante Tore. Est-ce une histoire isolée ou le pire cauchemar de Dante refait surface, et le père sévit toujours?

Mon avis: Premièrement, j’ai eu de la difficulté jusqu’à la moitié du livre avec le nom de l’enquêtrice, que je n’aime pas du tout. Je sais que c’est un détail, mais… j’ai eu du mal à passer par dessus.

J’ai adoré le personnage de Dante qui est tellement complet et complexe avec les séquelles que lui on causé le silo mais aussi tous ce qu’il est capable de discerner à cause de celui-ci

Un très bon thriller, original, avec une enquête bien étoffé. Il y a un bon rythme et quelques rebondissements. Mais la vraie magie, ce qui fait la force de ce livre, c’est la FIN!!!!!

Je ne dis rien de plus, lisez-le!
Bonne lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s